La question de la consommation est de plus en plus présente dans nos pensées et nos discussions. En effet, nous vivons à une époque parfois excessive en de nombreux points. Fort heureusement, de plus en plus de consciences s’éveillent et remettent en question le mode de vie « moderne ». Dans une société dite de consommation, nous savons que c’est un sujet global et qui nous concerne tous. Plus la consommation est présente, et plus nous devons nous en préoccuper, car elle a de nombreuses conséquences. Ces conséquences peuvent être néfastes, pour notre environnement, notre santé, notre portefeuilles, etc… Ainsi, consommer mieux s’impose peu à peu. Comment consommer mieux et plus consciemment ? C’est le sujet que nous allons aborder dans cet article. Dans un premier temps, nous verrons en quoi la surconsommation est néfaste. Puis, nous découvrirons des alternatives pour consommer mieux, moins, et de manière plus consciente.

La surconsommation et ses méfaits

Pourquoi consommer mieux est un sujet d’actualité ? Lorsque des excès ont lieu, cela entraine des réactions. En tant qu’humains, et qu’êtres vivants, nous faisons partie d’un tout. En effet, nous devons cohabiter avec nos semblables, mais aussi avec les autres êtres vivants. Tout cela, avec l’idée de s’épanouir et de vivre au mieux notre expérience humaine. Il y a donc une relation au monde extérieur (notre environnement) et au monde intérieur (notre bien-être, nos émotions, nos pensées etc…).

La consommation est le socle de nos modes de vies actuels. Si cela peut présenter certains avantages, comme une amélioration du niveau de vie; poussée à l’extrême, la consommation a des conséquences néfastes. La surconsommation, est le fait de trop consommer. En d’autres termes, de consommer au delà du nécessaire, ce qui nous rend « malade » d’une certaine manière. (Rien n’est bon dans l’excès). Comprenant cela, et voyant les effets secondaires de cette surconsommation, nous sommes invités à consommer mieux et de manière plus consciente.

Lisez ce retour d’expérience sur la surconsommation pour vous en défaire et consommer mieux.

Consommer mieux et plus consciemment permet alors de « changer le monde à son échelle »

Qu’est-ce que la consommation consciente ?

La consommation consciente permet de consommer mieux. Tout d’abord, comme son nom l’indique, elle signifie « consommer en conscience », certains vont même jusqu’à parler de « consommer en pleine conscience ». En d’autres termes, en tant qu’être éveillé, nous devenons conscients de nous (être), de nos actions (faire), et de leurs conséquences (avoir). Or, la consommation allant de paire avec la production, c’est tout un cycle et un schéma sociétal et économique, que nous devons repenser par la consommation consciente. Dans un tel contexte, la course à la consommation semble s’essouffler.

Ce n’est pas que nous ne voulons plus consommer, mais disons que nous prenons conscience de ce que cela implique. De cette manière, nos choix et notre manière de consommer changent. Consommer mieux et plus consciemment permet alors de « changer le monde à son échelle ». Pour résumer de manière allégorique, consommer consciemment c’est voter avec son argent, et non pas avec un bulletin de vote.

Comment consommer mieux ?

Vous avez peut-être pris conscience de l’importance de consommer mieux, mais comment faire ? Qu’est-ce que cela implique ? Pour consommer mieux, il faut tout d’abord s’intéresser à ce que l’on consomme. Cela signifie, s’intéresser au cycle de consommation et de production, et à leurs effets. Leurs effets peuvent être sur différents plans, comme par exemples :

  • Les effets environnementaux
  • Les conséquences sociales
  • La qualité de vie et la santé de ceux qui produisent, et de ceux qui consomment
  • Ou encore, l’impact direct sur votre vie et vos objectifs.

Consommer, c’est financer. Consommer mieux, c’est financer ce que l’on juge bon, juste, mieux. En s’intéressant aux impacts de notre consommation, on peut alors décider de consommer mieux, et d’opérer des changements. Par exemples :

  • Favoriser les petits commerces locaux, quand cela est possible
  • Consommer des produits respectant l’environnement
  • Acheter des produits issus du commerce équitable
  • Consommer ce qui nous est réellement utile, et qui nous fait du bien (et pas seulement à court terme).

 

Revoir sa consommation peut s’inscrire dans une réelle démarche de développement personnel. En effet, la consommation a un rôle direct sur notre vie, et l’estime que l’on a de soi. Ainsi, en élevant notre niveau de conscience et en cherchant à consommer mieux, on change peu à peu. Ce cheminement nous anime et oriente notre trajectoire de vie. Pour plus d’information et pour créer votre bonheur selon vos termes, lisez cet article.

 

Consommer mieux pour dépenser moins

L’un des avantages non négligeables au fait de consommer mieux est que l’on dépense moins. En effet, bien souvent, en consommant mieux, on revoit l’ensemble de ses dépenses. Tout est fait pour nous inciter à la consommation régulière et souvent non nécessaire. Ainsi, on peut décider d’utiliser son argent à meilleur escient. Voici quelques exemples des postes de dépenses classiques:

Consommer mieux en revoyant son alimentation

Pour consommer mieux et dépenser moins en alimentation, il faut revenir aux fondamentaux et faire preuve de bon sens. Est-ce vraiment nécessaire de manger de la viande à chaque repas ? Idem pour la consommation de produits laitiers ? Et bien sûr, qu’en est-il de produits industriels de marques qui coûtent cher mais qui sont souvent néfastes pour notre santé ? Le secteur de l’agro-alimentaire est un business très important, mais lorsque l’on s’affranchit des messages publicitaires, on peut alors consommer mieux, autrement.

Consommer mieux pour son logement

Le logement est un poste de dépense important dans un foyer. Tout d’abord, le loyer représente bien souvent 25% à 50% du budget mensuel. Rendez-vous compte, 50%, c’est énorme. Ces situations se présentent souvent dans les grandes agglomérations où l’offre de logement ne parvient pas à répondre à la demande, alors les prix des loyers augmentent. Pour consommer mieux et dépenser moins, on peut alors revoir ses exigences et vivre un peu plus loin, ou bien partager un loyer. Bien sûr, le mieux est d’augmenter ses revenus, mais cela s’inscrit dans une démarche globale de finances personnelles. En plus du loyer, nous dépensons souvent beaucoup pour des services comme l’électricité et le gaz, ou encore internet. Toutes ces charges peuvent souvent être optimisées en comparant les différentes offres du marché. Une offre d’électricité et gaz intéressante est une offre qui va chercher à optimiser ses coûts pour proposer un service accessible à ses clients, sans réduire la qualité, ce que proposent actuellement beaucoup de fournisseurs innovants, comme c’est le cas de Wekiwi par exemple.

Consommer mieux en transports

Dépenser moins dans les transports est un sujet à penser dans sa globalité. En effet, on peut être tenté de dire de prendre les transports publics car ils sont accessibles. En fait, tout dépend de l’usage que l’on a des transports et de ses besoins. Consommer mieux ne veut pas dire dépenser moins à tout prix, bien que cela puisse en découler. Il faut prendre en compte le temps, l’énergie, et le stress que les transports génèrent, en plus de leur prix.

Consommer moins, une nécessité

Pour terminer cet article, nous devons admettre que nous consommons trop. Le modèle de société que nous suivons dans les pays dits développés, basé sur la consommation et la croissance, n’est pas soutenable sur le long terme. D’ailleurs, nous en voyons déjà les limites. Ainsi, la question de la consommation est à prendre au sérieux, à titre individuel, comme sociétal. Consommer mieux, c’est consommer moins. Cela ne signifie pas qu’il ne faut plus rien consommer, et être anti-consommation. En revanche, consommer mieux et de manière plus consciente, viendra peu à peu remettre de l’ordre dans nos modes de vie. Nous avons beaucoup à gagner à consommer mieux et moins. En consommant moins, nous sommes invités à faire de meilleurs choix sur la manière dont nous gérons nos ressources en temps, argent, énergie, attention.

Si vous souhaitez en lire davantage sur le sujet, je vous recommande cet article.

Laissez un commentaire