Prendre sa vie en main et passer à l’action ! 2


J’ai la sensation d’être spectateur de ma vie…

Qui parmi nous n’a jamais eu la sensation de subir son existence ? D’endurer des choses qui ne nous plaisent pas parce qu’il « faut le faire » ? Qui n’a jamais envié une personne de son entourage qui avait plus de succès dans un domaine ? Qui peut affirmer que le temps n’est pas si précieux et ne désire pas en avoir plus ? Personne. Bien que nous voulons réaliser certaines choses qui nous enthousiasment nous ne le faisons pas. Nous ne passons pas à l’action, nous subissons. Prendre sa vie en main et passer à l’action s’impose alors comme une priorité !

Subir son existence

Dans le monde d’aujourd’hui dans lequel nous vivons, il est parfois difficile de contrôler tout les paramètres de sa vie. Et c’est normal. C’est frustrant par moment car l’homme aime contrôler les choses qui l’entourent. En revanche, il arrive d’avoir la sensation que nos rêves nous échappent. Ainsi, il nous arrive parfois d’avoir la sensation de subir notre propre existence.

Le temps de ne rien faire

Vous n’avez le temps de rien faire. Ce que vous faites ne vous passionne pas plus que cela, ou du moins ne suffit à vous combler pleinement. Le temps passe. Les jours, les semaines, les mois voir les années s’enchaînent et vous vous apercevez qu’il vous reste beaucoup de rêves à accomplir. Vous en avez peut-être même abandonné certains.

Prendre sa vie en main avec le développement personnel

Des rêves, des désirs, des souhaits, des ambitions…bref, des choses que vous auriez voulu faire mais qu’au final n’avez pas faites. Pourquoi ? Bonne question ! Peut-être est-ce le temps qui vous manque ? Peut-être est-ce une question d’argent ? Quoiqu’il en soit, certaines choses vous échappent. Le développement personnel est souvent une solution. A moins qu’il s’agisse d’un refuge ? Quoiqu’il en soit, il faut juger par soi-même et constater les résultats.

Que signifie « Prendre sa vie en main et passer à l’action » ?

Passer à l’action

Prendre sa vie en main, c’est cesser de vouloir et c’est commencer à faire. Vous connaissez le proverbe : « Quand on veut on peut » ! J’aurai également pu vous dire « Aide toi et le ciel t’aidera« . Facile à dire, certes, mais c’est vrai ! Il faut être pragmatique et réaliste mais c’est possible. La volonté est une ressource pouvant être très puissante. Pour me motiver, j’aime regarder des personnes qui ont du succès puis je me dis : « Si lui arrive à le faire, pourquoi pas moi » ? Même des personnes avec de grands handicaps parviennent à accomplir des prouesses alors cessons de trouver des excuses. Prendre sa vie en main c’est agir en fonction de sa volonté. Evidemment que nous avons des impératifs et des contraintes, mais c’est le cas de tout le monde !

Il est facile de se trouver des excuses…

Dans la salle de sport que je fréquentais auparavant, il y a avait une personne en fauteuil roulant qui venait s’entraîner. Dans celle où je suis actuellement, j’ai vu une personne amputé d’un bras venir s’entraîner un jour. Et à côté de cela j’entends des personnes se plaindre de leur condition physique mais ne font rien. Ce que je veux dire c’est qu’il faut agir ! Passer à l’action ! A chaque fois que vous exprimer un désir comme : « J’aimerais bien …. » ou « je voudrais tant… » posez vous ensuite la question suivante : « Que fais-tu pour ? ». Si la réponse est « Rien », alors cessez de vouloir et prenez une décision. Cependant, si vous ne le faites pas, continuez de rêver dans votre coin ! 🙂

L’erreur à éviter est de se dire que tout est fichu et de baisser les bras. Un exemple classique serait celui d’un étudiant qui est persuadé qu’il va rater son examen. Bien entendu, il finit par le rater à force d’être négatif.

La prise de décision

Prendre la décision d’opérer des changements et d’aller de l’avant, c’est déjà la moitié du parcours. Quand j’étais petit mon père me disait que monter la première marche d’un escalier c’est déjà faire la moitié. Bon, je ne vous cache pas que la seconde moitié sera un peu plus compliquée. Ainsi, il faut être sincère et motivé dans sa démarche.

Je passe à l’action !

Vous avez pris conscience de certains éléments qui ne vous conviennent pas et vous souhaitez changer cela. Très bonne nouvelle ! Par où commencer ? Comment passer à l’action ?

D’abord, la première chose à faire est un état des lieux, un constat de votre situation. Identifiez les choses sur lesquelles vous souhaitez progresser.

Une fois que vous avez identifié ces éléments néfastes, renseignez vous sur le sujet. Un boxeur se renseigne sur son adversaire avant de monter sur le ring. Il apprend à connaitre ses points forts et ses points faibles. Faites de même. Egalement, si ce n’est pas encore le cas, faîtes de même avec vos points forts et points faibles. Comprendre pour établir une stratégie qui sera efficace dans le temps. Voilà la démarche.

Après la théorie, place à la pratique. Vous souhaitez faire du sport ? Alors, inscrivez vous quelque part. Vous souhaitez manger plus sainement ? Faites vos courses en conséquences. Vous souhaitez améliorer vos finances ? Prenez rendez-vous avec votre banquier. Vous souhaitez renouer les liens avec une personne ? Appelez la, n’attendez plus. Dites vous qu’attendre passivement ne peut pas être une solution. Faites des choix, même petits.

Une fois que vous avez effectué le premier pas, vous êtes lancé. N’oubliez pas qu’il est plus simple de maintenir une vitesse de croisière adaptée à votre rythme plutôt que de foncer et durer 2 semaines maximum.

Conclusion : Prendre sa vie en main commence maintenant !

Pour conclure, sachez que la prise de conscience est la première étape du passage à l’action. Prendre le contrôle de sa vie et de son temps n’est pas une tâche facile, mais avec de la volonté tout est possible ! Enfin, je vous laisse méditer sur cette citation…

Confucius nous incite à Prendre sa vie en main et passer à l'action


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Prendre sa vie en main et passer à l’action !

  • Dev-Perso Auteur de l’article

    Salut Kevin,

    Merci à toi pour ton commentaire. Oui comme tu l’as dit le plus difficile c’est de commencer. Il y a même un phénomène qu’on appelle la « paralysie entrepreneuriale » (on sait pas pour où commencer et on doute!). Quelque soit la chose que l’on veut accomplir (parler à quelqu’un qui nous plait, essayer quelque chose de nouveau, voyager seul, entreprendre etc…) se lancer est le plus dur. Le fait d’écrire les choses te permet de les organiser et de les officialiser. C’est une sorte d’engagement avec toi même, ca permet de rendre déjà un peu plus concret une simple idée. Après il faut concrétiser ce que tu as écris 🙂 je t’invite à checker l’article sur les objectifs si le sujet t’intéresse et que tu souhaites passer la vitesse sup’.

  • Kevin

    Merci pour cet article. C’est vraiment le premier pas qui est le plus difficile. Ce que je fais personnellement, c’est écrire ce que je veux sur une feuille. Ensuite je décline mon objectif en de petites actions que je pourraient faire (toujours écrites sur une feuille). Le simple fait d’écrire change beaucoup pour moi, cela rend les choses plus concret, c’est quelque part une sorte d’engagement.