L’article qui suit est un article invité qui vous donnera des pistes concrètes pour vivre de sa passion et travailler sans avoir l’impression de travailler justement. Ines, coach de vie certifiée et experte en Ikigaï nous livre conseils et astuces pratiques pour entreprendre sa vie et vivre de sa passion.

Imaginez pouvoir vous lever chaque matin pour aller au boulot sans avoir la sensation d’aller travailler…

 

Je suis Ines, coach de vie certifiée et experte en Ikigaï. En d’autres termes, j’aide et j’accompagne les personnes à trouver leur voie et à vivre de leur passion. Et je vais profiter aujourd’hui, de l’opportunité d’écrire pour dev-perso.com pour vous révéler les 5 techniques pour travailler sans effort et dans le plaisir.

Vivre de sa passion et travailler sans effort
« Nourrissez votre passion » – Vivre de sa passion et travailler sans effort

 

De nos jours, on voit très souvent le travail comme quelque chose d’éprouvant et de laborieux, mais on va voir ensemble que ce n’est qu’un mythe en réalité.

 

Travailler sans effort et dans le plaisir s’apparente tout simplement au fait de vivre de sa passion. Et là encore, on voit cela comme quelque chose de compliqué en pensant que « vivre de sa passion » n’est réservé qu’à une catégorie de personnes.

 

Vivre de sa passion, être payé pour travailler sans effort et dans le plaisir tout en aidant les autres, c’est possible et c’est ce qu’on va voir en détail dans cet article.

Lire l’article sur le travail, la liberté financière et le développement personnel

 

Comment vivre de sa passion ?

 Travailler sans effort et dans le plaisir

Pourquoi voit-on encore le travail comme une torture de nos jours ?  Et bien en réalité, étymologiquement, c’est ce que cela signifie…

 

« L’origine du mot travail vient du latin tripalium, qui était un instrument de torture à trois pieux… Le verbe travailler signifie torturer avec le tripalium. Au XIIe siècle, le sens de travailleur devient plus moderne, signifiant la torture, tourmente… »

 

Et si nous pouvions enfin voir le travail comme quelque chose de plaisant et qui n’est pas difficile ? Car vivre de sa passion, c’est exercer ce fameux métier qui ne nous donne même plus la sensation de travailler.

 

Confucius a dit : « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras plus jamais à travailler un seul jour de ta vie ».

 

Quand on vit de sa passion, on est motivés constamment et on déborde d’énergie, car on n’est plus en train de travailler, mais on exécute simplement des tâches auxquelles on prend plaisir. L’on mène des actions stimulantes et l’on se rapproche de ses objectifs, ce qui donne du sens à notre « travail ».

 

La méthode pour trouver sa voie

Avant de vous donner les 5 techniques pour travailler sans effort et dans le plaisir, laissez-moi vous parler de la philosophie de vie des Japonais : L’Ikigaï.

 

L’Ikigaï est un terme qui nous vient tout droit du Japon et c’est la réunion des termes « Iki » signifiant « vie » et « Kaï » (prononcé Gaï) désignant la « valeur ». C’est alors une expression pouvant se traduire par « la valeur de la vie », « le sens de la vie » ou encore « la raison pour laquelle vous vous levez chaque matin » !

 

À l’origine, l’Ikigaï n’est ni un concept ni une méthode. Selon les Japonais, avoir un Ikigaï est tout simplement un art de vivre, une philosophie de vie qui consiste à dire que si l’on veut avoir une vie riche et heureuse, il faut y trouver un sens et savoir pour quoi on décide de vivre un nouveau jour.

 

Selon les Japonais, tout le monde posséderait un Ikigaï et le découvrir serait la clé du bonheur.

 

Et pour trouver du sens, les Japonais considèrent qu’être payé pour aider les autres tout en faisant ce que l’on aime et en utilisant nos compétences serait la bonne conjonction. Ainsi, on comprend donc comment avoir et vivre son ikigaï est directement lié au fait de vivre de sa passion.

 

Vivre de sa passion et trouver son ikigai
Vivre de sa passion et trouver son ikigai

 

L’Ikigaï, c’est le croisement entre ces 4 facteurs :

  • Premièrement, ce dont le monde a besoin
  • Secondement, ce que vous adorez faire
  • Troisièmement, ce pour quoi vous êtes doués
  • Quatrièmemente pour quoi vous être payé.

 

Ce qui constituerait votre mission, votre passion, votre profession et votre vocation !

 

« Avoir un Ikigaï me garantit que je ne m’ennuierais jamais jusqu’au jour de ma mort » – Dai Tamesue

 

 

Les bienfaits de l’Ikigaï au-delà de trouver sa voie

 

Au-delà du seul fait de trouver un sens profond à sa vie, une raison puissante pour laquelle on décide de vivre un nouveau jour, on constate que trouver son Ikigaï nous amène à d’autres bénéfices dans notre vie quotidienne, à savoir :

 

1/ Avoir plus de confiance et d’estime pour soi :

Quand vous avez enfin connaissance de votre but dans la vie, vous êtes en accord avec vous-mêmes. Vous réussissez enfin à reconnaître votre valeur et à reprendre confiance en vos capacités.

Lire l’article sur la confiance en soi.

 

2/ L’ikigaï vous permet de prendre des décisions plus facilement :

Si vous avez toujours été hésitant sur votre manière de prendre vos décisions, vous réussirez, grâce à votre Ikigaï à prendre vos décisions de manière plus fluide, car votre but guident vos actions et choix.

 

3/ Accueillir chaque jour la joie de vivre et accéder à sa propre définition du bonheur :

En japonais, le bonheur se traduit par shiawase, c’est le bonheur de l’instant présent face à un événement ponctuel. Mais l’Ikigaï pourrait lui également se traduire par le « bonheur », mais plus précisément par le « bonheur du chemin », car quand vous trouvez un but à votre vie, vous êtes capable d’apprécier votre chemin et chaque instant de votre quotidien.

 

« Les deux jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrez pourquoi. » Mark Twain

 

 

Les 5 techniques pour vivre de sa passion et travailler sans effort

 

La matrice Ikigaï a l’air simple au premier abord, mais elle est bien plus complexe qu’on ne le pense. Car il faut être capable d’aller au-delà de ses 4 cercles pour définir réellement ce qui pourrait définir notre voie. Chaque cercle demande une réelle introspection sur soi et nous allons voir les 5 techniques pour y arriver :

 

1/ Une meilleure connaissance de soi

En effet, on ne peut pas trouver sa voie si on n’a pas une parfaite connaissance de soi. Pour vivre de sa passion, il faut la connaitre et la découvrir. Cela passe notamment par la connaissance et la découverte de soi, car notre passion est une partie intégrante de qui nous sommes. Ainsi, on parle ici de faire une réelle introspection sur soi bien avant d’aller chercher quel métier exercé et cela passe par connaître :

  • Ses qualités, ses forces, ses axes d’amélioration
  • Son caractère, son comportement, son attitude
  • Ses besoins, ses envies et ses désirs
  • Notre relation au changement, à l’échec, aux épreuves…
  • Nos émotions, notre positivité, notre négativité
  • Sa vision, ses aspirations et ses motivations

 

2/ Aider les autres en fonction de ses valeurs

Comme nous montre l’Ikigaï, vous ne pouvez pas trouver un sens profond à votre vie si vous n’apportez pas un minimum votre contribution aux autres. Parce qu’en réalité, quand vous aidez les autres, c’est vous que vous aidez : car c’est ce qui nous donne un sentiment d’accomplissement personnel et ce qui nous fait nous sentir utiles.

 

Ici, on continue l’introspection sur soi en définissant nos valeurs les plus importantes. Car si vous voulez aider les autres, il faut évidemment que vous soyez capable de définir ce qui donne du sens à vos actions et que la manière dont vous aidez les autres soit en cohérence avec celles-ci. Vivre de sa passion prend davantage de sens lorsque l’on parvient à intégrer l’autre dans sa démarche.

 

Attention toutefois à ne pas chercher à « sauver » les autres pour ne pas tomber dans un jeu psychologique qui pourrait vous porter préjudice en vous oubliant complètement, mais de rester dans un processus de contribution.

 

3/ Trouver ses moments de flow

Pour trouver ce qui nous passionne, il est important d’aller rechercher vos moments de flow :

 

Le flow est une notion tirée de la psychologie positive qui se définit par l’état mental atteint lorsque vous êtes complètement investie dans une activité et que vous vous trouvez dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans votre accomplissement.

 

Car l’idée, c’est véritablement aller chercher ce sur quoi on passe des heures sans s’en apercevoir et qui nous prend aux tripes.

 

Vivre de sa passion et travailler sans effort renvoie au fait d’avoir la possibilité de faire des tâches sur lesquelles vous ne voyez plus le temps passé. C’est le seul moyen d’accéder à un travail qui ne nous vous demande pas d’effort et que vous allez bien faire.

 

« La seule manière de faire du bon travail est d’aimer de ce que vous faites » – Steve Jobs

 

4/ Identifier son plus grand talent

Nous avons l’habitude d’utiliser le développement personnel pour réparer ce qui ne fonctionne pas. Malheureusement, nous ne pensons pas assez à développer ce qui fonctionne déjà.

 

Qu’en est-il de vos points forts ? Travailler et développer ce qui marche déjà vous garantit une marge de manœuvre plus conséquente.

 

Nous avons toutes et tous plusieurs talents et aptitudes. Mais nous possédons plus particulièrement ce qui s’appelle le domaine d’excellence. En effet, le domaine d’excellence est ce talent que nous exerçons tellement naturellement et qui est facile pour nous. De ce fait et paradoxalement, nous avons tendance à le banaliser en pensant que ce n’est pas un talent exceptionnel.

 

Le domaine d’excellence, c’est ce qui représente votre plus grand talent. C’est un talent qui est unique à votre personnalité, car ce qui est facile pour vous ne l’est peut être pas pour tout le monde !

Travailler en exerçant son plus grand talent revient à travailler sans effort, car le talent par définition est quelque chose de facile et qui ne vous demande aucun effort.

 

« Tout le monde a du talent. Ce qui est plus rare, c’est d’avoir le courage de développer ce talent » – Erica Jong

 

5/ L’entrepreneuriat pour vivre de sa passion

Rien de mieux que l’entrepreneuriat pour accéder à la liberté de vivre de sa passion.

 

L’entrepreneuriat, c’est justement l’opportunité de créer son propre métier. C’est la liberté de travailler comme vous en avez envie et être libre de votre temps.

 

Mais revenons tout de même à cette notion de « travailler sans effort ». Bien entendu, si vous souhaitez matérialiser votre passion et monétiser votre talent, il va falloir mettre des efforts pour cela. Beaucoup d’efforts. Quand je parle de travailler sans effort, je parle du moment où vous êtes en train d’exercer votre métier.

 

L’entrepreneuriat n’est pas chose facile si ce dans quoi vous entreprenez ne vous stimule pas. Les exemples d’entrepreneurs à succès montrent qu’on peut bâtir un empire sans forcément avoir de diplômes. Cependant, il vous faut forger un état d’esprit de battant pour diriger votre business et surmonter les obstacles. C’est une aventure. Un cheminement personnel.

Lire l’article pour surmonter les échecs et les transformer en réussites.

 

De plus, votre passion vous sert de batterie de secours lors d’épreuves difficiles. C’est ce qui va vous faire tenir quoi qu’il arrive vers l’atteinte de vos objectifs et rêves.

 

« Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. » – Albert Schweitzer

 

 Vivre de sa passion est possible et accessible à tous

Pour conclure, vivre de sa passion n’est pas réservé qu’à une catégorie de personnes, mais c’est accessible à tous. Chercher son Ikigaï demande du temps. De plus, cela demande de l’énergie et suppose que l’on passe à l’action pour vivre pleinement de son Ikigaï. En revanche, une fois que nous l’avons trouvé, tout ce temps et cette énergie sont rentabilisés ! En effet, on a enfin trouvé notre raison d’être, la raison qui nous fait sortir du lit chaque jour ! Et pour ça, il n’y a pas de prix.

 

« Vous ne pouvez choisir ni comment mourir, ni quand. Mais vous pouvez décider de comment vous allez vivre. Maintenant. » – Joan Baez

 

Si vous souhaitez aller plus loin et avoir des pistes concrètes pour aller vers votre Ikigaï, vous pouvez télécharger votre E-book offert « Comment Trouver Son Ikigaï » juste ici.

 

 

Ines Zivkovic – ZVK Coaching

(https://www.zvk-coaching.com)

    1 Response to "Vivre de sa passion et travailler sans effort"

    • Christophe Peiffer

      Vivre de sa passion est le désir de tous afin de joindre l’utile à l’agréable. Mais nous pouvons également changer notre manière de percevoir notre travail. Trouvez du sens à ce qu’on fait y compris notre travail. Cela nous donne la force et la motivation mais surtout la joie dans ce qu’on fait.

Laissez un commentaire