Aimeriez-vous travailler moins ? Je ne parle pas de ne rien faire de ses journées et d’être paresseux. Je parle du fait de moins travailler en travaillant plus intelligemment. Lorsque j’étais étudiant, je valorisais bien plus mes vacances à mes heures de cours. Et ensuite, mes weekends à mes jours de boulot. J’ai longtemps cherché à travailler moins. Mieux, à ne pas avoir à travailler. Si le travail peut être source d’épanouissement, ce n’est pas toujours le cas. Le travail est malheureusement souvent source de problème, d’ennui ou de souffrance. Combien d’entre nous souhaiteraient travailler moins ? Combien sont stressés au travail ? Il n’y a qu’à regarder le nombre grandissant de dépressions, de burnouts ou de suicides…. Et si travailler moins était la solution ? Travailler plus intelligemment et être plus productif vous permet de travailler moins. Petits efforts, gros résultats. C’est l’objet de cet article. Comment travailler moins et plus intelligemment ?

Pourquoi travailler moins peut vous apporter plus ?

Le travail est une vertu et il est très mal vu de ne pas travailler dans notre société. En occident, on valorise la production et l’effort, pourquoi cela ? Si le travail peut nous permettre de nous dépasser et de grandir, il est aussi perçu comme une contrainte ou une obligation pour de nombreuses personnes. De plus, notre monde évolue et le travail également. Je pense notamment à la technologie. Selon moi, travailler signifie créer de la valeur en échange d’un effort. Cependant, la valeur créée n’est pas  nécessairement proportionnelle à l’effort. Travailler moins permet d’avoir plus de temps pour faire autre chose. Travailler moins signifie aussi réduire l’effort mis en jeu. Le but n’est pas de créer moins, mais de travailler moins pour gagner en temps, en énergie, en qualité de vie. Pour cela, il faut travailler intelligemment. En effet, on nous invite à travailler plus pour produire plus, mais cela n’est pas forcément nécessaire. Plus, toujours plus…

Travailler plus pour…?

La société culpabilise ceux qui ne travaillent pas, et on nous pousse à travailler plus. Pourquoi faire ? Pour gagner plus ? Pour produire plus ? Pourquoi ? Il est possible de travailler moins, de travailler intelligemment, et d’optimiser ses résultats. Il me semble que la Suède veulent mettre en place des journées de travail de 6h. Des études ont montré que cela n’impactaient pas la productivité. Ce qui importe, ce n’est pas le temps de travail mais la productivité. De plus, si ce que l’on perdait en temps de travail, on le gagnait en bien-être et en créativité, peut-être serions-nous plus productif ? Travailler intelligemment permet de travailler moins. Nous allons voir comment travailler de manière plus intelligente par la suite.

Travailler dur ou le mythe du travail acharné

Non seulement il est bien perçu de travailler beaucoup, mais en plus il faut travailler dur. Travailler dur et comme un acharné est très valorisé. Pourtant, le travail intelligent paie plus que le travail acharné. Durant mes études ou bien au travail, je voyais des gens travailler plus que d’autres et obtenir de moins bons résultats. A l’école, je ne cherchais pas à être le meilleur. Je cherchais à atteindre mes objectifs en fournissant le moins d’effort. En d’autres termes, travailler intelligemment pour me dégager du temps libre et faire ce que j’avais envie, tout en passant à l’année supérieure. Lorsque je travaille, c’est pareil, j’aime me poser la question suivante « quelles sont les actions que je peux faire qui auront le plus de résultats?« .

Travailler intelligemment rapporte plus que de travailler dur. Travailler dur est un mythe, malheureusement trop répandu. Quand on est trop ancré dans quelque chose, on a du mal à prendre le recul nécessaire et on a ainsi la tête dans le guidon. Prendre de la hauteur permet d’identifier les actions clés et les leviers à actionner pour optimiser les résultats. C’est à dire, travailler plus intelligemment pour travailler moins.

« Je ne veux pas travailler »

De nombreuses personnes disent ne pas vouloir travailler. En fait, je pense que c’est le travail tel qu’il est présenté qui manque d’attrait. On le perçoit comme une contrainte et on a du mal à y trouver du sens. Je ne sais pas si c’est générationnel, mais je constate un rapport au travail différent de nos jours. Travailler pour consommer ne nous emballe pas plus que cela. Une recherche de sens et d’épanouissement sont apparues. J’ai longuement réfléchi sur le sujet, et le fait de ne pas vouloir travailler, ou de vouloir travailler moins est en fait une mauvaise expression de ce qui est plus profond : une quête de sens, de développement et d’altruisme. On voudrait tous travailler pour une cause qui nous tient à cœur et que l’on valide intérieurement.

Vivre mieux

Imaginez toutes les choses que vous pourriez faire si vous aviez plus de temps ? Travailler moins permettrait alors de vivre plus. C’est notamment pour cela que j’ai commencé à m’intéresser à la productivité, ou à l’indépendance financière. Le but étant de vivre davantage. J’entends par là connaître plus d’expériences. Paradoxalement, j’ai développé un goût pour une certaine forme de travail. Le travail choisi, celui que je m’impose volontairement et qui a du sens. En travaillant moins, on gagne en liberté et on limite certaines contraintes liées au travail.

Produire plus

Ce qui importe ce n’est pas l’effort, mais le fruit qu’il produit. Ainsi, le travail intelligent permet de travailler moins tout en produisant plus. La semaine de 4 heures de Tim Ferris, est un bouquin qui m’a vraiment marqué. D’autant plus que je l’ai lu à l’époque où je me questionnais beaucoup sur le travail et la vie que je voulais pour moi. L’auteur nous partage son état d’esprit, son rapport au travail et ses résultats dans son business en ligne. Je le savais déjà, mais ce fut une confirmation : Il est possible de produire plus en travaillant moins. Cela passe par le fait de travailler plus intelligemment. De plus, si vous souhaitez travailler davantage avec le temps et l’énergie dégagés, rien ne vous en empêche. Qu’est-ce que signifie réellement « travailler plus intelligemment » ?

travailler moins, travailler mieux, vivre plus

Comment travailler moins et plus intelligemment ?

Pour travailler moins, il faut travailler de manière plus intelligente. Petits efforts, gros résultats. Voyons comment cela est possible et comment vous pouvez optimiser votre temps de travail également.

 

Je choisis une personne paresseuse pour un travail difficile, car une personne paresseuse va trouver un moyen facile de le faire. Bill Gates

 

 

Travailler plus intelligemment

Travailler plus intelligemment, c’est optimiser le ratio effort/résultat. En fait, en travaillant plus intelligemment, on augmente sa productivité et on crée alors plus de valeur pour moins d’effort. Cela est tout à fait possible car nous sommes des êtres dotés d’une certaine intelligence, et il nous faut l’utiliser pour réduire nos efforts. Le moulin ou la roue sont de beaux exemples d’un travail intelligent. Ils permettent tout deux de travailler moins sans impacter les résultats. En fait, pour travailler plus intelligemment, il faut penser de manière créative et challenger son cerveau. Il trouvera toujours des solutions pour optimiser les efforts. Le cerveau est un outil très puissant, utilisons-le à notre avantage. Travailler plus intelligemment permet d’être plus productif.

N’hésitez pas à lire ou relire ceci pour booster votre productivité.

 

Comment travailler plus intelligemment ?

Avant de vous partager quelques techniques pour travailler plus intelligemment, je souhaite vous raconter une histoire.

Travail intelligent VS Travail acharné
Travail intelligent VS Travail acharné

C’est pareil dans notre vie et dans notre travail, il faut parfois savoir prendre de la hauteur pour travailler moins mais plus intelligemment. Ainsi, voici quelques recommandations pour travailler moins mais mieux.

 

1) Bien définir son objectif

« Un objectif bien défini est à moitié atteint » disait Abraham Lincolm. J’aime bien les citations, elles sont souvent explicites. Pour être productif, il faut savoir quels sont les résultats que l’on cherche à obtenir. Pour cela, bien définir ses objectifs est important. Que souhaitez-vous obtenir ? Quels objectifs souhaitez-vous atteindre ? Je vous recommande d’écrire vos objectifs sur une feuille pour plus d’efficacité. N’hésitez pas à les revoir quand cela est nécessaire. Il est tout à fait permis de réajuster ses objectifs. Si vous souhaitez travailler moins, peut-être devez-vous commencer par établir un suivi de votre temps de travail ?

2) La loi de Pareto

La loi de Pareto, aussi appelée loi 80/20 nous dit que 20% des actions produisent 80% des résultats. C’est une loi empirique qui fonctionne dans presque tout les domaines de nos vies. Dans le cadre du travail, ce principe est très puissant. En effet, pour travailler moins, il faut se concentrer sur les 20% d’actions qui produiront 80% des résultats. Ce n’est pas toujours évident de bien identifier ces actions puis de les exécuter correctement, mais si cela est bien fait, alors les résultats peuvent s’avérer être très puissants. Quelles sont les 20% d’actions qui produiront 80% des résultats ? Identifiez la poignée d’actions clés qui vous permettront de vous rapprocher de vos objectifs et travaillez dessus. Quelles sont ces actions ou ces changements à opérer dans votre vie : professionnelle ? personnelle ? spirituelle ? Vous pouvez ainsi travaillez les différentes composantes de votre vie pour utilisez la loi de Pareto à votre avantage.

3) Les effets de levier

Les effets de levier nous aident à travailler moins et à décupler nos résultats. Ils sont très puissants. Vous vous demander peut-être ce qu’est un effet de levier ? Tout simplement c’est une manière intelligente de travailler qui vous permet de faire ce que vous ne pourrez pas faire sans. En d’autres termes, un levier est littéralement similaire à un levier en mécanique qui vous aide à soulever un rocher par exemple. Sans le levier vous ne pourrez pas lever le lourd rocher. Nous sommes limités en temps, en moyens, en énergie, en ressources. Ainsi, sans effet de levier, notre travail est alors limité. Il dépend de nos capacités et de nos ressources. En revanche, avec un levier nous pouvons faire bien plus et ainsi dépasser nos limites.

Travailler intelligemment, c’est prendre du recul et chercher à utiliser des leviers pour faire ce qui nous est difficile voir impossible sans. Il existe 3 grands effets de leviers dans le travail, l’enrichissement, la productivité :

  1. L’argent des autres
  2. Le temps des autres
  3. Les systèmes et les outils

Levier 1 : L’argent des autres

L’argent permet beaucoup de chose. Il y a quelques années de cela, j’avais tenté de créer ma marque de vêtements et j’avais vite été limité car je n’avais pas de capital. Or, les coûts de productions avaient des montants minimums. En effet, plus vous produisez et plus le coût unitaire est faible. Ce sont des prix dégressifs. L’argent peut être dépensé, épargné ou investis. Si vous utilisez l’argent des autres, cela signifie que vous l’empruntez et que vous allez le rendre. Ainsi, mieux vaut pour tout le monde que vous utilisiez à bon escient cet argent. Néanmoins, en l’investissant intelligemment, vous pouvez atteindre des résultats que vous n’auriez jamais pu atteindre seul. Je pense notamment à une start-up qui lève des fonds pour se lancer, ou à un investisseur immobilier qui sollicite un crédit à la banque.

L’argent des autres est un puissant levier, qui n’est pas sans risque certes, mais qui permet d’accélérer et donc de travailler moins. Imaginez si vous partez de zéro, que votre salaire est fixe, combien de temps vous faudra-t-il pour disposer de 100 000€ ?

Levier 2 : Le temps des autres

Dit comme cela, on a l’impression d’exploiter les autres. Or, utiliser le temps des autres signifie seulement que vous collaborez avec d’autres personnes. Vous ne pouvez pas tout faire tout seul. Ou alors, cela signifie que votre activité est limitée. Faire appel à des compétences externes et à de la force de travail vous aidera. C’est notamment le cas lorsque l’on délègue certaines activités. Par exemple, un chef d’entreprise utilise le temps de ses employés et en échange il les rémunère. Le temps, les compétences et l’énergie des autres est un puissant effet de levier qui peut vous aider à travailler moins. Quelles tâches pourriez-vous déléguer pour vous libérer plus de temps ? Dans votre vie professionnelle ? Dans votre vie personnelle ?

Levier 3 : Les systèmes et les outils

Les systèmes et les outils sont vieux depuis l’apparition de l’homme sur terre. Cependant, de nos jours ils sont très puissants. Internet et la technologie ont donné naissance à des systèmes très puissants qui peuvent fonctionner sans notre présence. Je parlais du moulin tout à l’heure, c’est un système et donc un levier en quelque sorte. Pour travailler moins, il faut travailler intelligemment. Inutile de travailler dur. Imaginez écrire une lettre manuscrite pour 5 collaborateurs, cela fait 5 rédactions et 5 envois. Imaginez maintenant écrire et envoyer un mail à ces 5 mêmes personnes. L’effort est bien moindre pour un résultat presque identique. Cela est permis grâce à de nouveaux outils dont nous disposons.

De ce fait, vous vous demandez peut-être quels sont les outils que l’on peut utiliser aujourd’hui pour augmenter sa productivité ? Il y a plusieurs outils que je trouve puissants et utiles. Si on se concentre sur les outils en ligne, il y a plusieurs critères qui font un bon outil. Tout d’abord, l’expérience utilisateur est importante selon moi car un bon outil est un outil que l’on aime utiliser. Un bon outil doit vous faire gagner du temps et/ou de l’énergie. C’est comme un investissement, ce qu’il vous rapporte est supérieur à ce qu’il vous coûte. Lorsque l’on travaille à plusieurs sur des projets, il est d’autant plus important de partager des bons outils. Voici quelques uns que je trouve pertinents en tant que web-entrepreneur :

Créez-vous un environnement de travail intelligent

Un environnement de travail intelligent est fait pour optimiser les efforts et les résultats. Cela inclut notamment le fait d’automatiser ce qui peut l’être, de bien communiquer, de décupler des tâches, etc…

Trello

Très simple d’utilisation, cet outil est bien connu maintenant. Cela fait plusieurs années maintenant que je l’utilise, à titre perso ou pro. Il vous permet d’organiser vos idées et vos actions à mener. Il est très répandu dans la méthode de travail dite agile.

Getresponse

C’est un autorépondeur. Il y a plein d’autorépondeurs sur le marché et pour être honnête, je ne les ai pas tous essayés. J’utilise celui-ci et je le trouve bien fait. Il me permet d’envoyer des mails à mon audience de manière automatisée. Je vous rassure, je lis les réponses et les mails que je reçois et j’essaie de répondre au maximum.

Zapier

Zapier est un outil qui permet de connecter différentes applications afin d’automatiser un maximum de tâche. C’est un excellent outil pour travailler plus intelligemment et mettre en place un environnement automatisé. Attention à ne pas créer une usine à gaz.

Teamleader

Outil tout en un pour les business de petites et moyennes tailles, regroupant : logiciel CRMlogiciel de facturation et un logiciel de gestion de projet qui vous aide à travailler plus intelligemment.

Il y a plein d’autres outils sur le marché, et je ne peux pas tous les évoquer. Le plus important est de choisir des outils qui correspondent à vos besoins et à votre situation. Ainsi, c’est à vous de vous créer un environnement intelligent. Travailler plus intelligemment ne peut qu’avoir un impact positif sur votre productivité et votre temps de travail.

Le mot de la fin

Pour conclure, je pense que travailler moins peut nous apporter beaucoup dans nos vies (cf l’histoire du pêcheur mexicain). En effet, nous aspirons à plus de sens et les moyens actuels nous permettent de travailler plus efficacement. De plus, nous vivons à une époque où les possibilités sont nombreuses, la clé est de chercher à travailler intelligemment pour atteindre ses objectifs. Ainsi, plus vous utiliserez des leviers et de bons outil, moins vous fournirez d’efforts. Pour travailler moins, il faut privilégier la qualité à la quantité dans les efforts. 

Et vous, pensez-vous qu’il est nécessaire de travailler beaucoup et dur pour réussir ?

    2 replies to "Travailler moins, travailler mieux, vivre plus"

    • Julien

      Merci Jeff pour ce commentaire. En effet, prendre du recul est souvent nécessaire pour aller dans la bonne direction. 🙂 A bientôt !

    • Jeff Carlotti

      Non, je ne pense pas qu’il faille forcément travailler plus pour réussir. Mais c’est une croyance qui peu être très répandue. Je valide complètement la notion de définir un objectif clair et un plan d’action. Cela permet de voir si l’on avance. Après, s’il nous manque la méthode, le « comment », il suffit de se mettre à la chercher (livres, coachings, formations, etc.).

      Je propose justement des méthodes pas à pas pour les personnes qui souhaitent trouver leur voie professionnelle ou décrocher le job de leurs rêves. Et je dois avouer que le mode « GPS » marche très bien !!

Laissez un commentaire