(Cet article sur le pardon est un article invité) Dans cet article que j’ai l’occasion de rédiger pour le blog Dev-perso, je souhaite aborder une notion essentielle dans nos vies: le pardon. Je pense qu’au cours de votre vie, vous avez été amené à subir des événements blessants. Mais dès fois nous avons même du mal à pardonner une personne qui ne nous a pas dit bonjour; alors comment pardonner quelqu’un qui nous a profondément blessé ? C’est ce que nous allons voir et je vais vous montrer que réussir à pardonner est d’une très grande importance si vous désirez être épanoui dans la vie 🙂  

Le pardon : un mot rempli de bonheur

Le mot pardon est rempli de sens, pourtant la vie est souvent complexe et réussir à passer au dessus d’une situation est parfois compliqué. Ce mot est tellement connoté dans notre société, que le simple fait de l’entendre peut provoquer beaucoup de frustration. Malheureusement, on fait un raccourci. On pense que le pardon c’est cautionner les actions d’une personne et ainsi les tolérer. Mais cette définition du pardon est souvent erronée. Au contraire, lorsque l’on a besoin de pardonner, c’est que l’on n’accepte pas une situation en particulier. Le pardon permet de passer au dessus d’une faute que quelqu’ un a commise.  
Le pardon ne change pas le passé, il élargit les horizons futurs
  Même si pardonner n’est pas quelque chose de facile, lorsque le passé nous fait souffrir, réussir à passer au dessus de certains événements douloureux de notre vie, peut nous apporter une grande paix intérieure. En effet, le pardon ne consiste pas à oublier le passé. Lorsque l’on pardonne c’est que l’on réussi à refaire confiance à quelqu’un tout en sachant que cette personne a pu se montrer blessante dans le passé. Le pardon efface les obstacles au sein d’une relation et il permet de recréer une véritable connexion entre les deux personnes. Généralement, la confiance en l’autre est renouvelée lorsque l’ on pardonne.  
Le pardon est un acte libérateur
Le pardon est un acte libérateur
 

Pourquoi pardonner ?

Comme tout le monde, je pense que vous avez déjà été blessé et que vous avez eu du mal à passer au dessus de votre blessure. Pourtant, lorsque le passé continu de nous hanter, cela affecte généralement notre vie. Nos relations en souffrent beaucoup et nous sommes distrait de ce qui est réellement important pour nous : le travail, la famille, les amis. Le problème dans ce genre de scénario, c’est que l’on s’enferme dans un cycle infini de frustration et de colère. Malheureusement, cela nous empêche de voir la beauté de la vie. Le pardon ne signifie pas effacer le passé ou l’oublier. Pardonner signifie que vous arrêtez d’être dans le ressenti d’un événement passé et vous laissez la douleur s’en aller. C’est compliqué de pardonner, pourtant le pardon est quelque chose qui vous aidera beaucoup:

Le pardon recrée de la connexion avec l’autre

Lorsque vous n’arrivez pas à vous réconcilier avec quelqu’un qui vous a fait du du mal, vous continuez à entretenir une certaine rancœur et une haine envers l’autre. Ainsi, votre relation ne peut plus avancer dans la direction que vous souhaitez. Même si les actions que cette tierce personne a commises sont passées, vous continuez de ressentir cette douleur. Si vous n’arrivez pas à passer au delà de la douleur , votre relation continuera d’être fausse et vous ne pourrez pas vous épanouir. Pour être pleinement heureux, il est important de se sentir connecté avec les personnes qui nous entourent.

Pardonner pour être en paix avec soi même

Avant tout, le pardon est un acte personnel. Même si vous pensez que pardonner l’autre est une erreur monumentale, faîtes-le. Cette personne a commis une action qui n’est pas tolérable ; mais vous vous devez de lui pardonner. Lorsque vous restez dans la douleur du passé, vous n’ êtes pas en paix avec vous même. Et si vous désirez construire une vie inspirante et vivre vos rêves ; je vous conseille de laisser le passé derrière vous, pour avancer. Pardonner est une démarche constructive qui nous incite à aller de l’avant.  

3 erreurs qui nous empêchent de pardonner

Il peut y avoir plusieurs raisons qui nous empêchent de pardonner. Mais le problème, c’est que ces choix ne sont pas constructifs; ils vous maintiennent dans une douleur permanente.

Erreur 1 : La vengeance comme seule option

Lorsqu’une personne nous a fait du mal, la réaction première est de vouloir se venger. Ce doit être une manière de se défendre. En effet, vouloir se venger est une réaction qui est totalement instinctive. Généralement, le raisonnement que nous faisons lorsque quelqu’un nous a fait du mal est le suivant : « Tu m’as fait du mal donc toi aussi tu dois souffrir ». Pourtant, ce raisonnement peut se révéler dangereux, lorsque nous restons frustré en permanence. Nous pouvons tomber dans « Une spirale de violence sans fin« . Lorsque nous avons été blessé, humilié, injurié dans le passé et que nous n’arrivons pas à passer au dessus, c’est notre ego qui provoque cette résistance. Et tant qu’ une justice n’aura pas été faite pour notre ego, la haine restera présente, même avec les années.

Erreur 2 : Ne pas oublier ce que l’autre a fait

Dans certaines situations, des personnes ont tendance à dire qu’elles ont « pardonné »; alors qu’en réalité elles ont été blessé par ce que l’autre a fait ou a dit. Bien sûr, elles gardent toute cette douleur en elles en refusant de se venger. Pourtant, cette situation n’est pas la solution. En effet, lorsque quelqu’un nous a fait du mal, il est sain de laisser aller cette douleur. Si nous ne le faisons pas, le poison émotionnel continuera de nous affecter. Le problème lorsque l’on est dans le ressenti, c’est qu’au lieu de souffrir une fois, on souffre plusieurs fois. Mais cela est inutile. De plus, lorsque nous continuons de souffrir, nous sommes généralement plus agressif et plus violent. Même si on ne se venge pas ouvertement d’une personne, nous ne lui avons pas pardonné pour autant. Aux yeux des autres, votre vengeance est surement plus fermée et invisible. En étant dans ce genre de situation, on est plongé dans un stress constant et cela peut entraîner de graves maladies comme des cancers, de l’hypertension, de l’arthrite…

Erreur 3 : Se dépêcher d’oublier pour ne pas souffrir

A l’opposé de ceux qui n’oublient pas, il y a les personnes qui s’empressent d’oublier ce qui les a blessé. Ce comportement est en apparence bon, mais inconsciemment, il y aura toujours une souffrance qui est présente. Oublier ce n’est pas forcément pardonner. En effet, le fait de ne pas avoir pardonné, peut se manifester au travers de différents symptômes : violence, ressentiment, dépression… En se dépêchant d’oublier, on ne fait pas de travail sur soi – même pour savoir quelles étaient les raisons de nos blessures. De plus, nos relations peuvent en souffrir. Lorsque nous ne pardonnons pas, nous aurons généralement tendance à être plus méfiant. C’est pour cela qu’ il ne faut pas juste « pardonner » en dépêchant d’oublier. Au contraire, il faut prendre du temps, pour aller au fond de soi et réussir à transcender ses souffrances.

Le pardon : Une pratique spirituelle ?

Le pardon est une pratique spirituelle car c’est un cheminement et il demande une certaine élévation. D’ailleurs, il est mis en avant dans les différents courants religieux. La difficulté est que nous sommes des hommes et donc que notre ego nous joue des tours. Ainsi, dans la réalité, réussir à aller au delà de ses blessures et de ses rancœurs est souvent complexe.  

Comment réussir à pardonner ?

Maintenant que vous avez compris que le pardon est essentiel dans la vie, voici des conseils pour vous aider à pardonner 🙂

1) Réaliser que c’est un choix personnel

Dans le développement personnel, il y a un principe qui est roi : « Nous sommes responsable de ce qui nous arrive« . C’est parfois difficile à entendre, mais si aujourd’hui vous ne vous sentez pas bien dans votre vie et bien, c’est de votre faute. Décider d’aller mieux est avant tout une DÉCISION et vous seul pouvez la prendre. Bien sûr, vous pouvez vous plaindre et dire que c’est de la faute des autres, mais cela n’arrangera rien à votre situation, au contraire. Vous ne pouvez pas contrôler ce que les autres pensent ou disent de vous. En revanche, vous pouvez contrôler votre manière de réagir aux circonstances extérieures. C’est pour cela qu’il ne pas attendre que les autres changent de comportement. Vous devez vous engager à pardonner, puisque le pardon est quelque chose qui provient l’intérieur.

2) S’engager à lâcher prise

Généralement, lorsque l’on ne réussi pas à pardonner à quelqu’un, c’est que l’on arrive pas à passer au dessus de l’imperfection de la personne. Pourtant, nous sommes tous imparfaits et en prendre conscience est déjà un premier pas dans le pardon. Le lâcher prise est essentiel lorsque l’on entreprend une démarche de pardon. Votre niveau d’engagement représentera votre envie d’aller de l’avant. Et même si des fois c’est compliqué, le plus important est d’avancer pas à pas. En effet, si vous avez été profondément blessé, pardonner ne se fera pas en quelques jours.

3) Faire le pour et le contre du pardon

Dans votre vie, lorsque vous hésitez pour prendre une décision, il est généralement préférable de peser le pour et le contre. Et bien, c’est exactement la même chose pour le pardon. L’aspect positif du pardon qui revient, c’est le fait de dépasser la souffrance que nous avons accumulé dans le passé. Mais pour cela il y a une condition : mettre son ego de côté. En effet, lorsque nous avons été blessé, retourner vers les autres demande un effort très important. Le pardon c’est avant tout le fait de refaire confiance aux autres. Si vous écoutez votre ego, vous risquez de laisser la douleur s’accumuler et cela impactera vos relations.

4) Exprimer ses émotions

Lorsque vous expérimentez une émotion négative, ça ne sert à rien de la garder pour soi. Au contraire, ça risquerait d’être dangereux pour vous. Ressentir une émotion désagréable comme de la colère, de la tristesse, de la peine, de la rancœur lorsque quelqu’un nous a fait du mal, est normal et nous avons parfois besoin d’extérioriser. Les émotions comme la colère et la haine sont très violentes. Vous n’arriverez pas à les faire disparaître en les gardant pour vous. Si elles ne retournent pas à leur agresseur, elles vous feront forcément souffrir. Pour apprendre à gérer ses émotions, il existe différentes techniques comme : S’ouvrir à une personne de confiance, consulter, exprimer ses ressentis ou bien même, pratiquer une activité spirituelle comme la méditation. La méditation est très utile pour prendre de la distance avec ses émotions.  

4) Arrêter de culpabiliser

L’un des paradoxes lorsque l’on est blessé, c’est que l’on s’accuse de la situation dans laquelle on se retrouve. Pourtant, les circonstances extérieures sont hors de notre contrôle. Mais lorsque nous sommes profondément blessé, nous perdons très facilement confiance en nous et cela peut amener à une image déformé de nous même. La première étape avant de pardonner l’autre c’est donc de se pardonner soi même pour son imperfection.   J’espère qu’au travers de cet article je vous aurez aidé à comprendre l’importance du pardon dans la vie. Si vous souffrez à cause d’une situation qui vous a profondément blessé, je vous conseille d’entreprendre un travail sur vous même, ça sera très utile. D’ailleurs, pour plus de conseils bien-être, n’hésitez pas à vernir faire un tour sur mon blog « Un équilibre de vie » 🙂 article signé Victor.  

Laissez un commentaire