Récemment, un lecteur du site m’a demandé comment arrêter de trop penser et de trop réfléchir. En fait, la question était posée sous un autre angle. Le fait d’oublier de nombreuses choses devenait pour lui pénalisant. De plus, la personne avait parfois du mal à se concentrer et à suivre une conversation. J’en ai conclu que son esprit devait être en ébullition permanente. Ce qui nous est tous arrivé, je pense. Comment gérer ce flux incessant de pensées qui traverse notre esprit au quotidien ? C’est un excellent sujet, alors j’ai décidé d’en faire un article. Dans cet article, je tenterai de donner des pistes pour arrêter de trop penser afin de simplifier sa vie. J’évoquerai aussi le thème du minimalisme, car il peut nous aider à nous concentrer sur l’essentiel et à faire abstraction du superficiel.

 

Voici ce que vous trouverez dans cet article :

Trop penser et trop réfléchir

Comment gérer ces pensées incessantes ?

Trop penser peut devenir un problème

Comment arrêter de trop penser

Extérioriser ses pensées pour arrêter de trop penser

Simplifier son environnement pour arrêter de trop penser

Penser moins et agir plus

Arrêter de trop penser: conclusion

 

 


Trop penser et trop réfléchir

 

Je pense que nous avons tous connu ces situations désagréables dans lesquelles notre cerveau devient incontrôlable. Nos pensées se bousculent et on ne sait plus quoi faire ni comment stopper cette « hémorragie mentale ». Trop penser et trop réfléchir est quelque chose de normal. Ainsi, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Cela signifie que les connexions entre nos neurones dans notre cerveau fonctionnent bien. Le nombre de neurones chez un individu croît lors de la formation de son cerveau tout au long de l’enfance. Ensuite, ce nombre décroît.

 

Je me suis donc longtemps posé la question suivante : « Si mes neurones sont de moins en moins nombreux, alors pourquoi mes pensées sont-elles grandissantes ? » La réponse est que les connexions entre nos neurones augmentent. Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais c’est l’explication qui me paraît être la plus plausible de mon point de vue. Ce qui expliquerait en partie le fait de trop penser. C’est donc signe de bonne santé intellectuelle que de trop penser.

 

Trop penser peut devenir problématique si on ne sait pas bien gérer ses pensées. Dev-Perso
Trop penser peut devenir problématique si on ne sait pas bien gérer ses pensées.

 

Comment gérer ces pensées incessantes ?

 

Si trop penser et trop réfléchir sont signe d’intelligence, cela ne veut pas dire que ce sont forcément de bonnes choses. En effet, si le fait de trop penser nous mène à des émotions négatives, cela nous sera néfaste. Trop penser est comme un grand pouvoir. De ce fait, il faut le canaliser, sinon il risque de prendre le dessus. C’est le cas lorsque trop de pensées négatives occupent notre esprit. Cela affecte directement notre moral et notre humeur. En revanche, si ce flux de pensées et bien géré, il peut être très puissant et nous aider à accomplir de grandes choses.

 

Trop penser est une situation normale chez l’adulte, mais il faut savoir la gérer. L’une des lignes directrices du développement personnel, selon moi, est de devenir maître de soi. Cela implique d’avoir le contrôle de son corps et de son esprit. C’est une quête difficile et fastidieuse, mais ô combien enrichissante sur le plan personnel ! Ici, il s’agit donc de dompter son esprit pour orienter ses pensées.

 

 

Trop penser peut devenir un problème

 

Lorsque l’on pense trop, on s’expose à être perturbé en permanence. En effet, ces pensées incessantes s’immiscent et viennent nous déranger en permanence. Cela peut devenir un réel problème, car on peut oublier d’autres choses et également ne plus être attentif. Se concentrer devient difficile. Par ailleurs, trop penser demande de l’énergie mentale. Lorsque l’on réfléchit, nous consommons des calories et notre cerveau travaille. Cela peut devenir fatigant à long terme. De plus, si ces pensées sont négatives, cela se transforme en véritable cercle vicieux. Il faut donc trouver une solution et y mettre fin au plus vite. Trop penser et trop réfléchir peuvent se retourner contre nous et il faut apprendre à dompter son esprit. En effet, trop penser peut nous empêcher d’avancer vers nos objectifs personnels et cela peut nous frustrer. Heureusement, le cerveau est comme un muscle. Nous pouvons entraîner notre cerveau et agir sur la manière dont fonctionne notre cerveau.

 

 

Comment arrêter de trop penser ?

 

La question que l’on se pose à présent est donc la suivante : « Comment arrêter de trop penser ? » Je ne sais pas s’il existe une seule bonne réponse à cette question, car chaque personne est différente. Ce qui est sûr, c’est que l’on peut agir et progresser sur ce qui est un problème afin d’en faire un atout. Le fait d’avoir plein d’idées et de penser en permanence peut devenir problématique. Pour arrêter de trop penser, voici 3 conseils qui devraient vous aider.

 

1) Extérioriser ses pensées pour arrêter de trop penser

 

Notre cerveau est comme un vase. S’il est trop plein, il déborde et cela devient ensuite ingérable. Le fait d’extérioriser ses pensées permet de vider votre cerveau. Par ailleurs, le fait d’extérioriser ses pensées aide à les développer.

 

 

Extérioriser ses pensées avec l’écriture

 

Pour extérioriser vos pensées et arrêter de trop penser, je vous suggère l’écriture. C’est un moyen que j’aime beaucoup. Cela peut se faire sous différentes formes, par exemple le fait de tenir un journal. Également, le fait de faire des listes des différentes choses que vous devez faire est un excellent pour ne pas les oublier. Les listes sont des outils très puissants qui permettent d’accomplir beaucoup de choses. Personnellement, j’ai toujours une liste des différentes choses que je dois faire au quotidien. Cela me permet de me lever avec de la détermination et de me coucher le soir avec de la satisfaction.

 

 

Extérioriser ses pensées avec la parole

 

Si l’écriture n’est pas votre fort, vous pouvez extérioriser par la parole. C’est pourquoi il nous arrive de parler tout seuls à haute voix par moment. Le fait de parler seul permet d’extérioriser sa pensée et de la développer. C’est un bon moyen pour arrêter de trop penser. Attention cependant, la parole s’envole tandis que les écrits restent. J’utilise beaucoup la parole, cela m’aide à me motiver. Car lorsque l’on parle, on extériorise, mais les paroles pénètrent ensuite dans notre esprit, car nous les entendons. Ainsi, nous pouvons entretenir un discours positif avec nous-mêmes.

Lire l’article sur l’autosuggestion positive.

 

Trop penser est normal, il faut trouver les techniques pour ne pas que cela devienne pénalisant. Lorsque vous extériorisez, vos pensées se concrétisent et il vous est alors plus facile de les transformer en projets. Je recommande à tout le monde d’avoir des projets à développer. Cela est très stimulant et cela nous occupe. Il faut trouver le projet qui vous correspond (artistique, sportif, entrepreneurial, touristique, culinaire…). 🙂

 

Extérioriser vos pensées permet ainsi de gérer le flux sortant de votre esprit.

 

 

2) Simplifier son environnement pour arrêter de trop penser

 

Si nous nourrissons notre corps des aliments que l’on ingurgite, il en est de même avec notre esprit. En effet, nous nourrissons notre esprit avec les informations que nous consommons. Plus encore, tout ce que nos sens perçoivent entre dans notre esprit d’une manière ou d’une autre. Je pense notamment à la vue ou à l’ouïe, qui sont des sens très puissants. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que si l’on souhaite arrêter de trop penser, il est possible d’agir sur notre environnement.

 

Si votre environnement est compliqué et obstrué en permanence, votre esprit risque de l’être. Trop penser deviendra alors un problème. Si vous consommez en permanence des tonnes d’informations, mais que vous n’extériorisez pas, alors votre tête se remplit, mais ne se vide pas. Ainsi, je pense que simplifier son environnement est également une bonne façon de ne pas trop penser. En fait, cela permet de gérer le flux entrant dans votre esprit. Adopter un mode de vie minimaliste peut vous aider à simplifier votre intérieur.

 

Simplifier son intérieur est une bonne manière pour mieux penser, mieux réfléchir, et mieux agir. Avec un intérieur matériel ordonné et simplifié, vous tendrez vers un intérieur spirituel ordonné et simplifié. Vous pourrez alors prendre de meilleures décisions et ainsi, avancez sur les pensées que vous avez extériorisées afin de les concrétiser. 🙂

 

Simplifier son environnement permet ainsi de gérer le flux entrant de votre esprit.

 

 

3) Penser moins et agir plus

 

Enfin, la dernière recommandation pour arrêter de trop penser est celle-ci : agissez ! Le fait d’agir a de nombreux bienfaits, c’est stimulant et motivant. Par ailleurs, lorsqu’on est dans l’action, on ne pense pas ! On ne réfléchit pas trop. On agit. Réfléchir est nécessaire et il ne faut pas se priver de la réflexion ni de la pensée. Cependant, l’action est importante. Lorsque l’on pense trop, c’est que l’on n’agit pas assez. Maintenant, il faut trouver sur quoi agir et comment agir. Il y a tant de choses sur lesquelles il nous est possible d’agir, il faut juste franchir le pas et arrêter de trop penser. Penser c’est bien, agir c’est encore mieux.

 

Ces sujets nous concernent tous, car il nous arrive à tous de trop penser et de nous sentir fatigués et lourds à cause de cela. Comme si notre tête aller exploser. On oublie beaucoup de choses et on ne fait pas assez de choses. Ainsi, puisque ce sont des sujets qui me sont chers, j’ai écrit deux ouvrages en lien avec ces sujets. Il s’agit de:

  • La Magie de l’Action d’une part,
  • et du livre Le Minimalisme, Simplifiez-vous la vie.

 

Vous pouvez les retrouver ici.

 

Arrêter de trop penser permet de se concentrer sur l'essentiel. Dev-Perso
Bien gérer ses pensées permet d’arrêter de trop penser et de se concentrer sur l’essentiel

 


Arrêter de trop penser : conclusion

 

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous sera utile. Pour résumer cet article en quelques mots, voici ce que je dirai. Trop penser est quelque chose de tout à fait normal, il ne faut pas s’inquiéter. En revanche, cela peut devenir pénalisant si on gère mal ses pensées. Bien gérer ses pensées passe par le fait de comprendre la nature de ses pensées et leurs origines. Ensuite, c’est à nous d’agir sur le flux entrant et le flux sortant dans notre esprit. Ainsi, extérioriser ses pensées vous aidera à vider votre esprit. Simplifier votre environnement et choisir la nourriture que vous donnez à votre esprit vous aideront à mieux le remplir. Enfin, agir vous permettra de vous accomplir, de concrétiser vos pensées et de les développer.

 

Alors, qu’allez-vous faire pour arrêter de trop penser ?

 

Julien

Envie d’avancer dans votre vie ?

Cliquez ici et Découvrez les produits dev-perso pour prendre votre vie en main

Cliquez ici et Recevez les 10 commandements de développement personnel pour une vie riche et épanouie

 

 

Laissez un commentaire