Affirmer sa personnalité permet de se faire respecter, de ne pas se laisser marcher dessus et d’avoir confiance en soi. C’est l’objet de cet article, rédigé par Gaël Berteli.

Avec une personnalité affirmée, vous pouvez faire quasiment ce que vous voulez de votre vie sans jamais culpabiliser.

Découvrez comment affirmer sa personnalité quand on est introverti
Découvrez comment affirmer sa personnalité quand on est introverti

Vous lancez un nouveau projet et personne ne vous soutient ? Pas de problème ! Vous savez de quoi vous êtes capables. On vous a fait remarquer un défaut de votre personnalité ? Vous n’allez pas gommer cette facette parce que vous avez reçu une critique. Vous savez que votre défaut est en réalité une force.

En assumant totalement votre personnalité, vous ne devenez pas ce paillasson que l’on met devant la porte d’entrée. Vous cessez d’être cette personne qui veut plaire aux autres (même aux inconnus), mais sur laquelle tout le monde s’essuie.

La magie dans tout ça, c’est que le fait d’affirmer sa personnalité permet de rester humble.

Affirmer sa personnalité, ça ne veut pas dire « avoir du caractère » ou « être têtu ». Ça ne veut pas dire non plus d’avoir une « forte personnalité ».

Ce qu’affirmer sa personnalité signifie réellement, c’est que l’on connaît ses forces et qu’on sait les montrer. Cependant, cela signifie aussi que l’on connaît ses faiblesses et qu’on les assume totalement (car on a compris que ça ne sert à rien de les cacher) !

Super, c’est bien beau tout ça, mais comment on fait concrètement pour affirmer sa personnalité dans la vie réelle ?

Je suis content que vous me posiez la question 😉

En fait, ça va être le but de cet article.


Affirmer sa personnalité étape par étape

Dans cet article, je vais tout vous expliquer étape par étape, comme si je devais affirmer ma personnalité, mais que je ne savais pas par où commencer.

Prêt ? C’est parti !

Comment trouver sa véritable personnalité sans se tromper

Quand on cherche à affirmer sa personnalité, on veut surtout éviter d’être pris dans le piège dans lequel il est si facile de tomber.

Je l’ai déjà évoqué précédemment, mais « affirmer sa personnalité » ne veut pas dire « taper du poing sur la table ».

Derrière cette phrase, on a l’impression de voir quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux. Pourtant comme on l’a vu, « affirmer sa personnalité » ce n’est pas vraiment ça.

Vous n’avez pas besoin de taper du poing sur la table, tout comme vous n’êtes pas obligés de crier haut et fort qui vous êtes.

Autrement dit, pour affirmer sa personnalité, il n’est pas nécessaire de s’attribuer des traits de caractère fort si ceux-ci ne font pas partie de notre comportement.

Sinon, vous n’affirmez pas votre personnalité, mais vous affirmez la personnalité de quelqu’un d’autre.

Vous n’avez pas envie d’être pris pour quelqu’un d’autre, mais bien d’être respecté grâce à votre véritable nature. Même quand on est quelqu’un de discret comme moi, on peut toujours affirmer sa personnalité. Mais pour cela, il faut déjà savoir quelle personnalité on a.

Est-ce qu’on est plutôt quelqu’un de discret, de réservé ou de sociable ? Comment affirmer sa personnalité quand on est quelqu’un de discret ? Est-ce qu’au final, c’est vraiment possible ?

Oui ! Et heureusement que ça l’est, sinon je ne pourrais pas écrire cet article. C’est pour ça que je vais vous montrer 3 manières de trouver votre personnalité.

Trouver sa personnalité avec ces 3 techniques

Si vous respectez ces 3 techniques, il n’y a aucun risque que vous vous trompiez.

Et grâce à ça, vous affirmerez votre personnalité, pas celle de quelqu’un d’autre.

1. Faire de l’introspection

L’introspection est un terme désignant le fait de réfléchir à soi-même.

Les introvertis ont l’habitude de faire de l’introspection. Les extravertis beaucoup moins. Si vous avez une tendance à être réservé, peut-être que vous êtes déjà introverti. Cela va vous faciliter la tâche pour faire de l’introspection, parce que cela devrait être naturel pour vous.

Cela dit, il existe une multitude de moyens pour faire de l’introspection. Et surtout, il existe une immense variété de questions à se poser quand on en entame une telle démarche.

Quelles sont les meilleures questions à se poser lorsque l’on veut connaître sa personnalité ?

Je vais vous en dicter quelques-unes pour pouvoir vous aiguiller. Mais vous êtes libres de pouvoir changer ces questions tant qu’elle respecte la thématique. Le but est d’apprendre à vous connaître.

La première question que vous pouvez vous poser est la suivante :

Première question : Qu’est-ce que le succès signifie pour moi ?

Cette question va permettre de mettre en avant vos valeurs.

Est-ce que le succès pour vous se reflète à gagner beaucoup d’argent ? À être entouré de beaucoup d’amis ? À vivre heureux ? Ou complètement autre chose ?

Deuxième question : Quelles sont les qualités de la personne que j’admire le plus ?

Cette deuxième question va vous permettre de vous rendre compte des qualités qui vous attirent le plus chez les autres.

Et elle va même permettre de faire savoir aux autres ce que vous admirez chez eux et pourquoi vous les aimez tant.

Troisième question : Qu’est-ce qui me fait peur ?

Ici, vous allez vous demander ce qui vous fait peur pour vous rendre compte que vous êtes humains comme les autres.

Souvent, on confond le fait d’affirmer sa personnalité avec le fait d’être courageux, et de ne jamais avoir peur. Mais en réalité, comme on commence à le comprendre, ce n’est pas ça.

Savoir quels sont nos faiblesses et ce qui nous fait peur permet d’encore plus affirmer sa personnalité. Grâce à cette question, vous savez où sont vos limites et vous vous rendez compte que les autres en ont aussi.

Vous pouvez continuer cet exercice d’introspection en vous posant encore plus de questions, c’est à vous de voir quand vous avez terminé l’exercice. Ici, je ne vous ai donné que quelques exemples pour pouvoir vous donner la bonne direction dès le départ.

Maintenant, nous allons voir grâce à un exercice comment vous pouvez encore plus connaître votre personnalité.

2. La théorie des 5 grands facteurs de personnalité

Connaissez-vous la théorie des cinq grands facteurs de personnalité ?

Vous la connaissez peut-être sous un autre nom, puisque ce qui se cache derrière cette théorie est en réalité le test du Big 5. Il s’agit d’un test de personnalité qui mesure cinq facteurs :

  • L’ouverture
  • La conscience professionnelle
  • L’extraversion
  • L’agréabilité
  • Le névrosisme.

C’est pour cela que vous pouvez parfois le retrouver sous le nom du test OCEAN, qui sont les initiales de ces cinq facteurs. Ce test de personnalité va vous permettre d’apprendre à mieux vous connaître.

Cliquez ici pour passer le test de personnalité du BIG 5.

Il va évaluer vos réactions selon les différentes situations que vous allez rencontrer dans votre vie. Plus vous apprendrez à vous connaître, plus vous pourrez affirmer votre personnalité. Alors, autant le passer !

Je vais vous détailler ces cinq critères, et je vous donnerai aussi mon avis sur chacun d’entre eux ainsi que mon résultat que voici ci-dessous :

Résultats au test de personnalité BIG 5
Résultats au test de personnalité BIG 5

Ouverture

Plus vous avez un score élevé à l’ouverture, plus vous appréciez les nouvelles expériences. Au contraire plus vous avez un score bas en ouverture, moins vous appréciez les nouvelles expériences.

J’ai personnellement un score de 90 % en ouverture, ce qui m’étonne un peu. Si vous demandez à mon entourage, je suis un peu casanier. Ils ne vous diront certainement pas que je suis très ouvert à tout ce qui est nouvelles activités.

Pourtant, je le suis. J’ai juste extrêmement de mal à me déplacer pour faire ses nouvelles choses. Mais une fois que je les ai réalisés, je les apprécie fortement.

Maintenant que je sais ça, je vais pouvoir affirmer ma personnalité à chaque fois qu’une personne me dira que je suis trop casanier.

Regardons maintenant les autres critères.

Conscience professionnelle

Plus vous avez un score élevé en conscience professionnelle, plus vous êtes fiables et ponctuels. Au contraire plus vous avez un score bas en conscience professionnelle, moins vous êtes fiables et ponctuels.

Aussi, si vous avez un score haut, vous êtes rigoureux, méthodique et organisé. Et à l’inverse, si vous avez un score bas, vous ne l’êtes pas.

J’ai personnellement un score de 93 % en conscience professionnelle, ce qui m’étonne un peu là aussi. Effectivement je suis très ponctuel, et je pense être quelqu’un de fiable qui a une conscience professionnelle très forte.

Mais si vous demandez à mes anciens employeurs si j’étais quelqu’un de fiable, ils vous répondront certainement non, car il était impossible pour eux de comprendre mes actions.

En effet, je suis parti du jour au lendemain d’une société tout simplement parce que je considérais qu’ils n’étaient pas honnête envers moi. Pourtant, jusqu’à ce jour-là, je suis toujours arrivé à l’heure et j’ai toujours rendu mon travail en respectant les délais.

Extraversion

Le critère de l’extraversion va vous permettre de déterminer si vous êtes plutôt extraverti ou introverti. J’ai été un peu gêné par ce critère, parce qu’il insinue qu’un score bas sur l’échelle de l’extraversion est une faiblesse, alors que je considère ça comme une très grande force.

Si on lit très rapidement en survolant le texte, on peut aussi croire qu’on ne peut être qu’extraverti, puisque seul ce critère est mesuré. Mais il faut bien se rendre compte que nous sommes toujours introvertis et extravertis à la fois.

Nous sommes introvertis si le curseur penche du côté de l’introversion. Personnellement, j’obtiens un score de 14 % sur l’échelle de l’extraversion, et cela ne m’étonne pas du tout et me représente bien.

Agréabilité

Le critère de l’agréabilité permet de savoir si vous êtes amical. Plus vous avez un score haut, plus vous êtes quelqu’un d’amical. Au contraire, plus vous avez un score bas, plus vous êtes quelqu’un de distant.

On voudrait tous être quelqu’un de sociable et être aimés aux yeux de tous. Mais apprendre à se connaître ne veut pas dire se mentir à soi-même.

Si vous n’êtes pas sociable, mais que vous considérez être agréable, ce test peut vous donner un score d’agréabilité bas. C’est ce qui se passe avec moi, puisque j’obtiens un score de 24 %.

Pourtant, je me considère comme quelqu’un d’assez sociable. Mais il est vrai que je peux paraître fermé d’un point de vue extérieur.

Névrosisme

Le critère du névrosisme permet de savoir si vous avez une certaine stabilité émotionnelle. Plus votre score est haut, moins vous avez de stabilité émotionnelle. Cela veut dire que votre humeur peut changer très rapidement, et que vous avez plus d’émotions négatives que positives.

Au contraire plus votre score est bas, plus vos émotions sont stables.

Je pensais réellement avoir un niveau de stabilité émotionnelle assez élevé. Je ne considère pas être quelqu’un qui change d’humeur très souvent. Par ailleurs, je considère même être quelqu’un de calme et de complètement détaché. Sinon, mes amis ne m’appelleraient pas la « force tranquille ».

Pourtant, j’obtiens un score de 58 % sur l’échelle du névrosisme. Puis, je me suis souvenu que j’étais quelqu’un d’hypersensible, et que je perdais tous mes moyens quand j’étais en situation de stress.

Donc, je considère être stable émotionnellement, jusqu’à un certain seuil.

Et voilà ! Grâce à ce test, vous avez pu découvrir les différentes facettes de votre personnalité. Vous avez même pu faire de l’introspection grâce à celui-ci.

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’un des critères que ce test vous donne, essayez de faire comme moi et de rechercher pourquoi il vous a attribué ce score. Il s’agit d’un bon exercice d’introspection à faire, car vous affirmez complètement votre personnalité quand vous cherchez les explications.

Lorsque quelqu’un vous reproche un de vos défauts, vous pourrez lui expliquer pourquoi vous êtes comme ça et pourquoi cela fait partie de votre identité, sans culpabiliser.

Par exemple, si on me dit que je suis solitaire, je pourrais expliquer qu’en réalité je suis introverti.

Maintenant, intéressons-nous à un autre test de personnalité qui va aussi vous permettre de mieux vous connaître pour pouvoir mieux affirmer votre personnalité.


3. Affirmer sa personnalité grâce au test MBTI

Il existe un autre test de personnalité qui permet de classer n’importe quelle personnalité dans une catégorie parmi les 16 possibles.

Cliquez ici pour découvrir ce test de personnalité.

Je n’aime pas réellement le terme « classer », parce que l’être humain est beaucoup plus complexe que cela et ne peut pas se résumer à seulement 16 catégories. Mais la personnalité humaine est compliquée, alors j’estime que simplifier le processus est un bon moyen pour réfléchir à nos comportements.

16 types de personnalités, laquelle est la vôtre ?

On peut donc utiliser ce test de personnalité en ayant conscience que la population mondiale ne se résume pas qu’à ces 16 personnalités. Celui-ci est juste mis en place pour refléter des tendances que certaines personnes semblent avoir en commun. Voici ci-dessous mes résultats que nous allons analyser ensuite:

Résultats au test de personnalité MBTI
Résultats au test de personnalité MBTI

Mais il est très difficile de les mesurer précisément, et c’est pour cela qu’on l’utilise un modèle qui permet de simplifier tout ça. Ces 16 personnalités sont en réalité l’ensemble des combinaisons de 4 critères, qui se décomposent en deux options.

  • Le premier critère va vous permettre de déterminer si vous êtes introverti ou extraverti. Vous aurez comme résultat soit la lettre « I » soit la lettre « E ».
  • Le deuxième critère va vous montrer si vous êtes intuitif ou sensoriel. Vous obtiendrez soit la lettre « N » soit la lettre « S ».
  • Le troisième vous dira si vous êtes plus du côté de la pensée ou plus du côté des sentiments. On vous attribuera soit la lettre « F » soit la lettre « T ».
  • Et le dernier critère vous montrera si vous êtes plutôt quelqu’un d’organisé ou plutôt quelqu’un qui préfère avoir des horaires flexibles. On vous donnera soit la lettre « J » soit la lettre « P ».

La combinaison de ces quatre critères permet de déterminer 16 personnalités, et vous allez forcément vous retrouver dans l’une d’entre elles.

Comment assumer sa personnalité dans la vie quotidienne ?

Vous connaissez maintenant un peu mieux votre personnalité. Grâce à l’introspection que vous avez faite et grâce à ces 2 tests (le test des 16 personnalités et le test du big 5), vous savez un peu mieux qui vous êtes.

Bien évidemment, vous pouvez pousser ces tests à l’extrême et en passer des nouveaux pour vous connaître de plus en plus. Mais souvenez-vous que le mieux est souvent l’ennemi du bien.

Autrement dit, arrêtez-vous lorsque vous considérez que vous vous connaissez assez et que cela ne sert à rien d’aller plus loin. Sinon, cela sera tout simplement une perte de temps.

Rester fidèle à soi-même

Maintenant que vous arrivez à mettre des mots sur votre personnalité et que vous savez expliquer votre comportement aux autres, quelle est la prochaine étape ? Pour affirmer sa personnalité, il suffit de rester fidèle à soi-même.

Quelqu’un vous dit que vous êtes trop solitaire ? Ne flanchez pas, et n’essayez pas de trouver des moments où vous êtes sortis avec vos amis. Au contraire, expliquez ce qui vous plaît dans cet aspect de votre personnalité.

Quelqu’un vous dit que vous êtes froids et distants ? Faites la même chose. Quelqu’un vous fait un compliment ? Remerciez-le, si celui-ci est vrai. Sinon, expliquez-lui en quoi ce n’est pas vous.

Pour conclure

Et voilà ! Vous savez maintenant comment affirmer sa personnalité. De plus assumer votre personnalité et l’affirmer vous aide à mieux vous connaître et à savoir qui vous êtes.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à en lire d’autres sur mon blog où je partage des conseils pour utiliser sa personnalité introvertie dans le monde actuel.

Gaël Barteli, fondateur du site introverti.fr

Laissez un commentaire