Qu’est-ce que la zone de confort ?

 

La zone de confort peut être définie comme un état psychologique dans lequel on se sent à l’aise. Ou encore, en sécurité. En effet, la zone de confort est un ensemble d’habitudes et de comportements que l’on effectue et qui nous rassurent. C’est la zone, au sens imagée du terme, dans laquelle on a le contrôle. Ce peut être au travail ou à l’école, entre amis ou seul, dans notre consommation ou dans nos loisirs… bref, partout ! L’homme a besoin de sécurité, alors il cherche tout naturellement à assouvir ce besoin, il se crée donc une zone de confort. L’homme a besoin de contrôler son environnement, il se crée donc une zone de confort. Qu’implique donc de quitter sa zone de confort ?

 

Le problème est que dans cette zone de confort, qui est propre à tout un chacun, il est difficile d’apprendre, de découvrir, d’expérimenter, de rencontrer, de goûter, en d’autres termes de vivre pleinement et de s’épanouir. Quitter cette zone de confort peut alors avoir de nombreux effets positifs insoupçonnés. C’est simple, dans la zone de confort les changements que l’on espère ne risquent pas d’arriver. En effet, si vous ne changez rien à votre vie, rien ne changera. Si vous sentez une lassitude ou une certaine monotonie qui rend votre routine pénible, je vous invite fortement à songer à quitter votre zone de confort.

 

La vie commence là où prend fin votre zone de confort
La vie commence là où prend fin votre zone de confort

Pourquoi quitter sa zone de confort ?

La sécurité, une illusion qui peut devenir notre propre piège…

 

Pourquoi selon vous certaines personnes vivent plus de « trucs de fous » que d’autres ? Pensez vous que ces mêmes personnes ont de la chance ? Ce n’est pas de la chance. La chance, se créé. La zone de confort est vraiment propre a chacun mais sachez que la quitter vous apportera de nombreux bienfaits. La sécurité est une illusion, je dirai même plus que c’est un piège. Pourtant, plus vous êtes dans des situations périlleuses ou qui vous mettent en difficulté plus vous en sortez grandi.

La découverte, la clé de l’épanouissement, de l’apprentissage et des opportunités

 

Le fait de sortir de sa zone de confort vous permettra d’apprendre énormément de nouvelles choses et notamment sur vous même. C’est dans la découverte que l’on apprend, c’est le principe même de l’apprentissage lorsque l’on est enfant. Gardez votre âme d’enfant et allez découvrir de nouvelles choses. Quitter sa zone de confort apporte une sensation de liberté et d’aventure. Ce qui est plus attractif que la routine. Lorsque vous quittez votre zone de confort vous accomplissez de nouvelles choses et choquez ainsi votre esprit, voir votre corps.

 

Le fait d’accomplir de nouvelles choses accroîtra de manière considérable votre confiance en vous. Par ailleurs, en quittant votre zone de confort, de nouvelles opportunités s’offriront à vous. Personnellement, si je prend l’exemple du voyage, c’est lorsque je voyage seul qui m’arrive le plus d’événements improbables et que je rencontre le plus de monde. La vie est trop courte pour se contenter de ce que l’on connait et ce dans quoi on se conforte.

La zone de performance optimale

 

Faites le point sur votre vie actuelle, sur votre routine : qu’avez vous fait de spécial , ou de nouveau, au cours de ces 6, 12 voir 24 derniers mois ? Personnellement, de mon vécu j’ai compris que j’acquérais autant voir plus d’expérience en quelques semaines de voyage qu’au cours d’une année passée à laisser couler les semaines et subir la routine. Au delà de la zone de confort se trouve la zone de performance optimale dans laquelle les craintes de quitter la zone de confort se transforment en anxiété ou stress positif. Cette mise en difficulté vous apportera énormément sur le plan personnel : satisfaction, accomplissement et ouverture d’esprit. Ce n’est pas toujours chose facile que de quitter sa zone de confort, mais cela vaut vraiment la peine, croyez moi, ou, mieux encore, vérifiez par vous même !

 

Comment quitter sa zone de confort ?
Lorsqu’il y a plus rien à gratter, le changement est de rigueur. Adios la zone de confort, welcome la zone optimale de performance !

Comment quitter sa zone de confort ?

 

Une fois que vous avez compris le concept de zone de confort et les bienfaits que procurent de la quitter, il faut agir. Voici 8 conseils à mettre en pratique afin de vous éloigner de votre zone de confort :

1) Définissez votre zone de confort

 

Prenez conscience des choses que vous faites non pas par envie ou par plaisir, mais par habitude. Qu’elles sont toutes ces choses que vous faites parce que ça vous rassure de les faire ainsi ?

Quelques pistes : Vous…

  • avez beaucoup d’amis mais vous consacrez du temps qu’à certaines personnes (les mêmes).
  • faites du sport mais vous faites toujours le même entrainement
  • sortez toujours aux mêmes endroits
  • cuisinez toujours la même chose lorsque vous recevez
  • partez tout les étés au même endroit en vacance
  • empruntez toujours les grands axes par peur de vous aventurer dans les petites rues
  • Et bien plus encore…

2) Sélectionnez quelques domaines dans lesquels vous souhaitez quitter votre zone de confort

 

Je vous conseille d’être sélectif dans un premier temps, car lorsqu’on se fixe des objectifs, mieux vaut commencer petit plus augmenter par la suite ses ambitions (cf l’article « Pourquoi se fixer des objectifs et comment les atteindre »)Ainsi, identifiez les axes d’amélioration puis passez à l’action, le reste s’enchaînera naturellement.

3) Faites ce que vous avez peur de faire et non ce que vous avez envie de faire

 

Avoir peur est tout à fait normal. Nous avons tous peur de faire certaines choses. Chacun de nous a ses doutes, ses craintes et ses appréhensions face à certaines situations. Le fait de surmonter ses peurs permet de les dompter et d’en faire des forces. Beaucoup de nos craintes existent uniquement dans notre esprit et notre imaginaire. Si vous avez peur de prendre la parole en public car vous êtes timide, forcez vous ! Faites-le de manière réfléchie et préparée ainsi vous serez en confiance pour commencer. Petit à petit vous prendrez le dessus sur vos peurs et sur les obstacles à votre épanouissement.

 

Faites ce dont vous avez peur et non ce qui vous plait
Faites ce dont vous avez peur et non ce qui vous plait ! Au final, vous ressortirez gagnant.

4) N’ayez pas peur de l’échec

La zone de confort et la peur de l’échec sont deux concepts étroitement liés. Prenez l’échec comme un apprentissage. Seul celui qui n’a jamais essayé n’a jamais échoué. L’être humain peut apprendre jusqu’à la fin de sa vie. Ne vous bridez pas. Alors essayez, échouez, ré-essayez, réussissez.

5) Prenez des risques

Que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle, essayez de nouvelles choses. Renoncez une fois pour toute à ce que vous n’aimez pas et qui vous pèse à la longue. Soyez honnête avec vous même. Cela peut se traduire par un changement de carrière ou un éloignement avec des gens qui nous sont chers mais qui nous empêchent d’avancer. Faites des choix. La seule mauvaise décision, c’est l’indécision. Prenez des risques et cessez de subir des situations qui ne vous plaisent pas.

6) Faites le tri

 

Le fait de faire le tri dans vos affaires et de vous débarrasser de ce que vous n’utilisez pas n’est pas toujours simple. On y met de l’affectif. Le problème c’est que ce confort matériel est parfois inutile (car inutilisé). Se débarrasser de quelque chose n’est pas forcément une perte en soi, c’est un gain de légèreté et de liberté. En plus de cela, vous pouvez faire des heureux si vous choisissez de donner des affaires à des personnes qui en ont plus besoin que vous. 😉

7) Positivez !

 

Dans chaque situation, ne voyez pas ce que vous pouvez perdre, voyez plutôt ce que vous pouvez gagner. Penser positivement attire le positif. J’essaierai d’aborder le sujet de la pensée positive dans un article futur. Enfin, voyez tout changement comme une opportunité. En effet, que peut-il arriver de pire ? Tout en sachant que cela n’a que très peu de chance d’arriver…

8) Voyagez !

 

Le meilleur pour la fin. Le voyage est peut être l’une des choses les plus enrichissantes qui existe. Partez à l’aventure ! Si vous en avez la possibilité essayez de voyager seul.  Goûtez de nouvelles saveurs ! Rencontrez de nouvelles personnes, de nouvelles cultures, essayez vous à de nouvelles langues ! Le voyage c’est l’explosion de la zone de confort. De nombreuses opportunités s’offriront à vous et vous en sortirez grandi. Le voyage est vanté dans de nombreux contextes, il forme la jeunesse et bien plus encore. Si vous souhaitez vraiment connaître ce que cela signifie de quitter sa zone de confort : voyagez et partez à l’aventure, vous ne serez pas déçu.

 

"Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes jamais allé" - Dalaï Lama
Le voyage, le moyen parfait pour quitter sa zone de confort. Quelle est votre prochaine destination pour vous y installer ?

Bonus :

Un tocard sur le toit du monde - Nadir Dendoune

Enfin, je vous recommande un peu de lecture : Un tocard sur le toit du monde, de Nadir Dendoune

Conclusion

« Pierre qui roule n’amasse pas mousse »

Pour conclure, je dirai que quitter sa zone de confort n’est pas toujours une chose simple. La zone de confort porte bien son nom, on s’y sent bien. Cependant, lorsqu’on comprend que ce confort est en fait une illusion de sécurité qui a juste pour effet de nous rassurer en limitant nos aspirations, nos ambitions et nos possibilités, il est préférable de s’en éloigner. Faire cette prise de conscience c’est déjà le début d’un changement. Il reste ensuite à prendre les décisions adéquates et en rapport avec les objectifs et les axes d’améliorations que vous avez défini. Si vous n’avez rien défini, l’action sera toujours préférable à l’inaction.

Enfin, passer à l’action vous permettra de vous confronter à des situations difficiles ou inconfortables. Ces situations sont nécessaires pour décupler la sensation de liberté, de satisfaction, d’accomplissement et d’estime de soi qui vous aideront à vous élever dans votre vie. Attention, je me dois de vous avertir : quitter sa zone de confort et en percevoir les bienfaits peut devenir addictif ! Ainsi, n’oubliez pas que c’est dans la découverte et l’aventure que l’on apprend et que l’on prend plaisir ! 😀