(Ce témoignage a été écrit par Henri, bloggeur et youtubeur en développement personnel. Henri nous explique comment un voyage peut faire changer positivement et aider à sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites. Les liens sont pour retrouver Henri sont en fin d’article.)

 

 

C’était en 2012 et cela reste encore gravé dans ma mémoire comme la plus belle année de ma vie…

 

J’ai vécu à Montréal durant cette année, à travers un programme d’échange étudiant. Si aujourd’hui je suis la personne que je suis, je le dois en grande partie grâce à ce voyage.

 

Sortir de sa zone de confort grâce au voyage- développement personnel
Sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites grâce au voyage, une expérience qui change une vie

 

 

Comme notre première fois, il y a un avant et un après. Ma première expérience comme expat’ a été le début d’une profonde prise de conscience et de changement en moi.

 

Avant Montréal, j’étais un grand timide, manquant de confiance et hyper introverti. J’étais frustré de cette vie que je ne vivais qu’à moitié.

 

Après Montréal, je n’avais qu’une seule envie, c’était de croquer la vie à pleine dent.

 

La vie d’expat est une merveilleuse façon de découvrir un pays mais aussi de se découvrir soi-même.

 

Un des manifestes de Holstee disait “Travel often, getting lost will help you to found yourself”.

Ce qui pourrait se traduire ainsi :

 

Voyage souvent, te perdre t’aidera à te trouver

 

 

Pour ma part, j’étais vraiment perdu dans ma vie personnelle avant cette expérience et ce n’est qu’en me perdant littéralement sans mes repères et mes routines que j’ai pu me trouver.

 

En débarquant sur ces terres inconnues on est envahi par cette sensation de liberté totale, avec un peu d’excitation pour cette nouvelle aventure qui commence. Et ce sont ces sentiments qui vont dominer les premiers mois de votre séjour.

 

 

Sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites

 

Loin de notre routine quotidienne et de nos ancrages, loin de nos proches et de notre petit cocon de confort, on est livré à nous-même.

 

Déroutant au début, on ne connait pas les lieux, on ne connaît encore personne, et si on est gâté, on ne parle même pas la langue officiel du pays (moi pour le coup j’ai eu de la chance, les Québécois parlent français. Quoique je ne sais pas si c’était à mon avantage…).

 

Puis l’excitation prend vite le dessus. Tout est nouveau pour nous. C’est une nouvelle vie qui commence (le temps d’une année, voir plus). Et on se dit qu’on va profiter le plus possible de ce séjour à l’étranger.

 

“Allez pourquoi pas! Ce n’est pas chez moi que je pourrais faire ça…” devient notre nouvelle devise. On se lance des défis, on s’inscrit à des activités insolites pour nous. Moi par exemple pour vaincre ma timidité, je m’étais inscrit à des cours d’improvisation théâtrale. Ça a été le début de mon histoire d’amour avec l’impro et aussi avec le développement personnel.

  

Au final, vivre comme un expat c’est avant tout apprendre à sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites.

 

Découvrir une nouvelle culture, tradition et coutume

 

Voyager est un excellent moyen de développer son ouverture d’esprit et encore plus si vous avez la chance de vivre durant une longue période dans un nouveau pays.

 

En tant qu’expat’, l’environnement qu’on côtoie est composé de personnes locales mais aussi d’expats’. Ce qui forme un environnement hyper dynamique. On a l’opportunité de faire des tas de rencontres intéressantes avec des personnes ayant des coutumes et une culture différente.

 

On a aussi le temps de découvrir de manière approfondie la culture du pays. À bas les préjugés et les jugements, on apprend à mettre de côté nos croyances limitantes et à s’ouvrir aux autres.

 

Une des choses qu’on apprend en voyageant est d’apprécier nos différences. L’expatriation nous permet de prendre du recul, de sortir un peu de notre bulle et d’apprendre à vivre avec des manières de faire et d’être, différentes.

 

 

Découvrir sa vraie identité

 

 

Cela peut sembler déroutant à lire mais je trouve qu’il n’y a rien de mieux que de vivre dans un environnement nouveau pour se découvrir soi-même.

 

Nous n’avons pas nos proches, nos amis, nos collègues avec qui nous avons appris à nous forger un masque sociale plus ou moins épais. Nous n’avons pas cet environnement dans lequel nous avons appris à nous comporter d’une telle façon, pour se conformer ou plaire aux autres.

 

Lorsque vous vous installez dans un nouveau pays, vous n’aurez aucun proche près de vous. Vous serez à nu et tant mieux! En effet, vous pourrez agir sans avoir peur de faire tomber votre masque sociale.

 

Vous allez aussi faire face à des situations inédites où vous allez devoir repousser vos limites, vous confronter à des situations difficiles. Et quoi de mieux pour apprendre à vous découvrir face à ce genre de situations nouvelles?

 

Sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites en expérimentant un nouvel envirionnement
Sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites en expérimentant un nouvel environnement

 

Être autonome et développer son leadership

 

 

L’autonomie est aussi une des grandes qualités que l’on développe en vivant à l’étranger.

 

Nous sommes amenés à nous débrouiller seul. Nous sommes responsables de nous-même que ce soit pour le logement, la nourriture mais aussi pour les loisirs et les rencontres. Notre séjour dépend de nous et de notre capacité à aller chercher les opportunités.

 

Ce qui est génial lorsqu’on est dans un environnement étranger, c’est que nous nous poussons nous-même à passer à l’action. Nous sommes conscient de cette responsabilité que nous avons et que la qualité de cette expérience est entre nos mains!

 

Nous apprenons à développer des qualités de prise d’initiative propre à un bon leader.

 

Depuis cette année à Montréal, j’ai enchaîné pas mal de voyages: des petits trip en europe comme des plus longs en asie. J’ai découvert le voyage solo en backpack (NDLR : comprenez « sac-à-dos de randonneur »). Chacun de ces voyages m’a fait évoluer humainement.

 

Aujourd’hui, je garde ce rêve de pouvoir vivre à l’étranger durant une longue période de l’année (6 mois par an serait un bon début 😉 ) et de pouvoir exercer dans le développement personnel et mettre à profit les leçons que je peux tirer de toutes ces aventures et de la découverte de soi.

 

J’espère vous avoir inspiré à vous lancer vous aussi dans un de ces voyages. Si l’opportunité se montre, n’hésitez pas, votre vie pourrait complètement changer.

 

Et pour finir, j’aimerai vous laisser avec une de mes citations préférées sur ce sujet : “Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.” Marcel Proust

 

Témoignage signé Henri

 

Retrouvez Henri sur son blog et sur Youtube :

Le blog d’Henri « Conquête de soi »

La chaine Youtube d’Henri

 

(Merci Henri, pour ce récit riche d’inspiration dans lequel je me reconnais. J’espère qu’il plaira aux lecteurs et qu’il en inspirera certains. Le voyage est une richesse et aide à sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites. Le fait de te lire a provoqué en moi une soudaine envie de sortir de ma zone de confort et de partir à l’aventure ! 🙂 )

 

 

Et vous dans tout cela ?

Si cet article vous a plu ou que vous souhaitez interagir, partagez-le et/ou commentez-le. Par ailleurs, si vous avez également envie de vous exprimer et de témoigner sur Dev-Perso d’une expérience qui a été enrichissante sur le plan personnel et qui vous a aidé à avancer dans votre vie, prenez contact avec moi par mail à l’adresse suivante contact@dev-perso.com ! 🙂

 

Envie d’avancer dans votre vie ?

Cliquez ici et Découvrez les produits dev-perso pour prendre votre vie en main

Cliquez ici et Recevez les 10 commandements de développement personnel pour une vie riche et épanouie

Laissez un commentaire